Louer un riad à Marrakech pour assister à la semaine culturelle de la place Jemâa el fna

bleu

Le dimanche, 15 Mai 2011, le coup d’envoi de la semaine culturelle de la place Jemâa el Fna a été donné à Marrakech. Cette semaine est une façon de célébrer les dix ans de la fameuse place en tant que patrimoine oral et immatériel de l’UNESCO. De nombreuses personnalités sont attendues pendant cette célébration : des artistes, des associations, des chercheurs…

Pour commencer les festivités, une exposition a été ouverte, cette dernière retrace le « parcours » de la place Jemâa el Fna, en tant que partie prenante du patrimoine marocain. Ces célébrations qui dureront jusqu’au 21 Mai permettent aussi de rendre un vibrant hommage à toutes les richesses dont jouit le Maroc : la culture, l’art, la civilisation etc. une occasion aussi de mettre en avant la place Jemâa el Fna et lui donner sa vraie place à Marrakech.

Ce genre de manifestations contribue à donner de la vie à la ville de Marrakech et il est bien que toutes les parties se soient autant investies pour la réussite de cet évènement. Leur souhait est aussi de rendre les conditions de vie de ceux qui ont contribué à faire de la place Jemâa el Fna ce qu’elle est, meilleures. Au programme des festivités, la mise sur pied d’une ??œuvre par des artistes peintres de la ville ocre, un concours d’arts plastiques pour élèves, des visites guidées de la place pour les élèves.

De nombreuses tables rondes se tiendront également portant sur des thèmes autour de la place Jemâa el Fna : « Les mass-médias et la place Jemâa el Fna », « La place Jemâa el Fna : l’espace et la société » etc. Il y’aura aussi des colloques sur « la jeunesse et la culture du changement » et « les écrits contemporains sur Marrakech ». Les visiteurs pourront aussi assister à des projections suivies de débats des films « Al Halqa » et « l’homme qui en savait trop ». Une série de concerts et spectacles sera aussi appréciée par les visiteurs, notamment ceux des troupes folkloriques  » Oulad El Haouz « ,  » Gnaoua « , en plus des charmeurs de serpents et des acrobates qui vous feront rêver. Cet évènement vaut la peine de louer une villa à Marrakech ici http://www.daratlas.com pour y assister, alors n’hésitez pas.

Découvrez l’artisanat d’une villa  Marrakech à Nouakchott

Nouakchott accueille la semaine de l’artisanat marocain. Cet évènement a débuté le Lundi, 16 Mai 2011 et a pour principal objectif de faire découvrir à la population mauritanienne la richesse artisanale du Maroc. Cette semaine a été mise sur pied par la maison de l’artisan et l’inauguration a été faite en présence de Monsieur Dane Ould Ethmane Secrétaire général du ministère du Commerce, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme mauritanien, Monsieur Abderrahmane Ben Omar, ambassadeur du Maroc en Mauritanie et le Directeur Général de la maison de l’artisan, Monsieur Abdellah Aadnani. Ce dernier a tenu a préciser que cet évènement est le fruit de la forte relation existant entre les deux pays.

L’évènement est abrité par le stade olympique de Nouakchott et plusieurs stands y ont été installés. Divers produits de l’artisanat marocain ont été mis en valeur : le cuir, la gravure sur bois, le textile, la gravure sur cuivre, pour ne citer que ceux là. Les visiteurs pourront donc découvrir les produits artisanaux qu’on retrouve dans un riad typique de la médina de Marrakech.

Cette semaine est une occasion d’échange et de partage entre les ressortissants des deux pays. Non seulement ils peuvent échanger leurs expériences et savoir-faire en matière d’artisanat mais cela peut être plus que de l’artisanat. De nouveaux partenariats économiques peuvent voir le jour. Cette exposition s’inscrit dans la stratégie 2015 de la Mauritanie qui a pour objectif d’augmenter les exportations en matière d’artisanat et de développer ce secteur. Ne perdons pas de vue que l’artisanat est un secteur en étroite relation avec le tourisme et l’agriculture.

Il a également été annoncé la tenue prochaine d’une semaine de l’artisanat mauritanien au Maroc.

No comments yet.

Leave a Reply